Le Diaporama est ICI

Et...... Le Texte ci dessous

 

Eh bien voilà ! C’est déjà la dernière sortie dominicale de la saison 2015/2016. Nous sommes 42 voyageurs au pied du car qui nous emmène à 8h00 pétante destination Antraigues dans l’Ardèche.

2h00 de route pendant lesquelles nous discutons avec nos voisins et comme toujours les plus dissipés sont à l’arrière et en remontant le couloir vers le conducteur nous avons les plus sérieux à l’avant. A 10h00 nous descendons de notre grand vaisseau terrestre au bas du village. Une route bien pentue pour rejoindre la place centrale d’Antraigues, Gérard que l’on ne présente plus peste un petit peu (genoux capricieux et douloureux). 1817705891 9606135 P1210771

Claudet et Danièle scindent l’équipe en 2 groupes pour faire la visite du musée Jean Ferrat plus aisément. Visite du bourg pour les uns, musée pour les autres. Nous passons un bon moment en suivant le déroulement de la vie d’artiste de cet homme qui était un vrai humaniste. C’était un homme de conviction et un talentueux auteur, compositeur et interprète.

Les groupes se croisent pour échanger les activités. Pour quelques uns il est de bon ton de s’asseoir à une terrasse pour prendre un verre et goûter le saucisson de pays. Pour le repas de midi là aussi les choix varient, soit sur un banc et contempler les boulistes qui jouent à la lyonnaise, soit rejoindre un parking un peu plus bas. L’endroit est en parti occupé par des amateurs de 2cv en sortie dans la région. Ils sont bien installés sur des tables, des chaises et les bons produits… Nous ne sommes pas aussi bien équipés mais pas de problème, nous nous posons sur l’herbe au pied d’un arbre et mangeons avec appétit. Je ne me suis pas trompé en m’asseyant à côté de Charles, il m’a proposé de remplir mon verre d’un petit rouge très bon qui a rendu moins triste mon sandwich. Une fois les déchets répartis dans les conteneurs dédiés, nous remontons sur la place pour nous retrouver tous ensemble pour randonner, n’oublions pas, nous sommes des randonneurs.

C’est un tracé agréable en partie sous les feuillus et un peu plus technique dans un grand pierrier qui a dévalé la colline il doit y avoir quelques années. Ce sentier monte bien, les poumons sont mis à contribution. Nous sommes revenus par le même chemin pour éviter de prendre la route et terminer notre promenade de 8 km, Il est environ 16h00 nous partons retrouver le car en passant par le cimetière pour saluer l’artiste. Il s’agit maintenant de refaire le stock de calories, les soutes de notre bus regorgent de gâteaux variés, de cerises, de boissons etc. Je suis trop gourmand, j’ai tout goûté mais j’ai une excuse, c’est tellement bon. Merci à toutes les pâtissières qui nous ont régalées.

Le car a rechargé ses occupants à 17h00 et retour sans souci à part un bouchon un peu long pour traverser Viviers. Il est 19h00 à la descente sur le parking du naturoptère. Encore une belle aventure, Il nous reste les vendredis avant de clore l’année.

Vivement la saison prochaine !

A.P