LES RANDONNEURS DE L'HARMAS

LesChemins sont notre Domaine

Petit contrôle arithmétique, 6 voitures de 4 passagers chacune partent du parking de l’Harmas de Sérignan, combien de randonneurs seront au départ pédestre à St Montan ?

Eh oui, facile, la réponse est : 24 personnes

Le temps est splendide, beau soleil et pas de vent.

A 9h30 nous entamons l’ascension dès les premiers mètres, c’est un peu raide mais tout le monde est en forme, aucun problème, nous dominons en contrebas la route en lacet qui disparaît  plus loin entre les collines.

Plus haut, toujours plus haut pour atteindre le refuge de l’hermite saint Montan qui a donné son nom au village. Il était bien logé le bougre pour l’époque au 7éme siècle.

Petit rappel, regardez bien où vous mettez les pieds mais aussi la tête. A proximité de l’entrée de la grotte un petit tronc bien penché est venu me cogner le front ou l’inverse toujours est-il que çà saigne et une petite bosse s’est mise à pousser, ce n’est pas la bosse des maths comme pourrait le laisser penser le calcul ci-dessus.

Nous sommes arrivés au plus haut du parcours, il est midi, il serait temps de passer à table, un endroit sympathique bien herbeux nous invite à poser nos séants. On est bien, le soleil nous sèche le dos un peu mouillé par l’effort. Les casse-croûtes sont vite sortis des sacs et engloutis.

Nos spécialistes de l’alambic ne sont pas de l’aventure, dommage ! Que nenni, v’là t-y pas que dame Bernadette a sorti d’une poche secrète de son sac à dos une petite bouteille au liquide blanc comme de l’eau de source. Le bonheur les amis, c’est simple comme un petit flacon avec une pipette et un sucre. D’habitude on est tatillon sur l’origine des produits de consommation, eh bien là non on est tous preneurs sans plus de question. Petite sieste pour quelques uns et hop ! On repart. Nous avons changé de versant au cours de la progression et nous voyons en face celui d’où nous venons, cela semble représenter beaucoup de kilomètres. Nous sommes maintenant sur la commune de Larnas, petit arrêt pour contempler la superbe église du 12ème siècle dédiée à St Pierre. Sur le retour nous surplombons le village médiéval, le château, de belles photos à faire.

Attention, la descente est un peu harde dans les pierriers, nous arrivons prudemment jusqu’à Saint Montan.

Le parcours est légèrement écourté pour permettre la visite du village et de son château, (comme chaque fois devant l’histoire, si les pierres pouvaient parler) tout le groupe est unanime, cet endroit vaut vraiment le détour.

Pour finir et après une douzaine de kilomètres, 6 voitures de 4 passagers chacune s’en retourneront à Sérignan, vous vous  souvenez  du nombre de randonneurs ? Bravo, 24 comme au départ.

Vivement la prochaine.

A.P