LES RANDONNEURS DE L'HARMAS

Les Chemins sont notre Domaine

Jeudi 26 mai 2022 22h.

8h45, c'est l'heure à laquelle je monte dans la voiture venue me récupérer pour rejoindre Duihac-sous-Peyrepertuse joli village médiéval de l'Aude. Ce sera notre camp de base pour rayonner pendant les 3 jours de promenade. Rose-Marie notre co-voiturière, Josette et moi sommes les derniers arrivés vers 12h45. En ce week-end d’ascension la circulation est dense sur l'autoroute.

Cliquer ICI pour les photos


Un petit salut à tout le monde déjà attablé sur la terrasse de l'hostellerie du vieux moulin pour siroter la première bière et prendre un bon repas.
Il est temps d'enfiler nos tenues de combat pour aller faire un petit coucou au château Cathare de Peyrepertus
D'habitude nous essayons d'effectuer le dénivelé avant le repas mais là, nous n'avons que l'après-midi. Nous sommes directement confrontés à une montée assez raide et il ne faut pas avoir trop mangé si l'on veut rejoindre la forteresse.
Arrivé au château impossible de rester sur le GR qui passe au bord de l'enceinte. L'accès aux ruines est payant et la visite est accompagnée d'un guide, nous ne voulons pas perdre 1h alors nous contournons l'obstacle.
Je fais juste une remarque personnelle quant au paiement demandé pour visiter une ruine historique. Dommage !
Nous reprenons le cours de notre balade avec des passages de sentiers qui n'en sont plus vraiment et merci à Françoise G. qui devant moi a mis le pied dans un filet d'eau boueuse caché par les herbes ce qui m'a permis de l'éviter. Hi hi !<

Au cours de cette virée nous sommes ventilé par la Tramontane et c'est plutôt bénéfique sinon bonjour le coup de chaud.
Je vous raconte juste notre demi-journée de marche, je ne m'étends pas sur l'aspect touristique, Google vous donnera tous les renseignements utiles sur les Cathares.
De retour à l'hôtel et après une bonne douche, installation sur la terrasse pour boire une bonne bière ou autres selon les goûts.
Vivement demain pour voir le château de Quéribus !

Alain Plé

Vendredi 27 mai 2022

Etape Duilhac-sous-Peyrepertuse / château de Queribus/ Cucugnan / Duilhac

Très belle randonnée ventée, ensoleillée  au milieu de magnifiques paysages vallonnés au milieu desquels  poussent de splendides massifs de genêts. La montée vers le château de Queribus (dernier bastion de la résistance cathare) est assez ardue mais comme d habitude on avance dans la bonne humeur et tout le monde arrive à son rythme en haut.  Après la pause déjeuner nous nous dirigeons vers le village de Cucugnan rendu célèbre par Alphonse Daudet avec les Lettres de mon Moulin et le fameux sermon du Curé de Cucugnan. Un vrai régal, c'est drôle, poétique mais ça se mérite car pour arriver au village le dénivelé de la montée est très hard.
Le retour à Duilhac est plus tranquille.  Bravo à Rose Marie qui a peinée un peu plus que les autres mais a été soutenue par Pascal ou Alain.  Belle journée qui s est déroulée au milieu de paysages qui sont un régal pour les yeux avec une superbe équipe.
BRAVO  à tous et à Philippe.
Cette journée s’est clôturée par un apéritif offert par le Club. MERCI

Anne-Marie Michel

 

Samedi 28 mai 2022

C’est déjà le dernier jour de randonnée de ce séjour en Pays Cathare…
Aujourd’hui nous allons partir en voiture pour nous rendre au point de départ de la randonnée, le village de Saint-Paul-de-Fenouillet. Après avoir franchi le col de Maury et traversé le village réputé pour son vin doux naturel (que certains ont eu le plaisir de déguster la veille à l’apéritif), il est un peu plus de 9h30 lorsque nous arrivons à Saint-Paul.
Comme pour ces 3 jours de randonnée, nous sommes 17 marcheurs à nous élancer en direction des gorges de Galamus, l’une des curiosités les plus remarquables de la région. Après une petite heure tranquille les choses se corsent car il faut grimper un peu plus de 150 mètres pour parvenir à l’entrée des gorges. Nous marchons pendant quelques minutes sur la route en corniche avant de découvrir au loin le surprenant ermitage Saint-Antoine, comme serti dans la falaise des gorges. Pour y parvenir nous empruntons un étroit sentier qui descend à flanc de falaise jusqu’à l’entrée de la grotte où fût bâti au XVème siècle cet ermitage par des moines franciscains. La chapelle dans la grotte est vraiment époustouflante et ce lieu invite au calme et à la sérénité…
C’est par une série d’escaliers que nous remontons ensuite jusqu’à la route de gorges, que nous allons parcourir à pied pendant quelques kilomètres. Il vaut vraiment mieux parcourir cette route des gorges à pied tant la voie est étroite et qu’il y est difficile de se croiser.
Un peu après midi nous nous arrêtons pour déjeuner au bord de l’Agly, la rivière qui a creusé ces gorges somptueuses. Après le repas nous reprenons la route mais dans l’autre sens cette fois-ci car il est temps de revenir au bercail. Après avoir marché plusieurs kilomètres et être redescendus dans les bois, nous quittons l’itinéraire que nous avions emprunté à l’aller pour revenir à Saint-Paul par la rive droite de l’Agly.

Arrivés aux voitures vers 15h30, nous nous accordons une pause désaltérante à la terrasse d’un café du village avant de repartir en voiture vers Duilhac.
Il est environ 17h00 lorsque nous sommes de retour à l’hôtel. Le temps de se doucher et de se changer avant la soirée précédée d’un apéritif « maison » offert par quelques uns des participants à ce séjour, qui nous a tous enchanté je pense…

Philippe Denize