Aujourd’hui Philippe nous emmène randonner à Plaisians près de Buis les Baronnies dans la Drôme.

Nous sommes à dix répartis dans 2 voitures pour nous amener vers cette nouvelle aventure. Pour nous mettre en appétit,on commence par le dénivelé de 650m a consommer sans modération. Au cours de la montée nous nous arrêtons pour récupérer, boire et admirer les paysages par beau temps. De grands champs d’abricotiers jalonnent une partie de notre chemin, ils sont protégés par de grands filets anti-grêle et anti oiseaux gourmands. Les chemins caillouteux sont le désespoir du petit poucet (dixit Philippe Denize) et un peu embêtant pour nous aussi.

A 12h30 le dénivelé n’est plus qu’un souvenir nous sommes tournés vers l’avenir c’est-à-dire le repas. L’idée était de rejoindre l’auberge de Brante en n’ayant plus à gravir de pente. L’auberge est assiégée par de nombreux touristes, beaucoup de motards et des promeneurs comme nous. La patronne est très sympa, elle nous autorise à profiter de quelques tables en ciment en bordure de route pour prendre notre casse-croûte sorti du sac, en retour nous commandons quelques bières brassées localement et excellentes un petit café pour presque conclure car n’oublions pas le petit coup de l’étrier.

 Ce n’est pas souvent le cas de pouvoir s’installer aussi confortablement le midi pour le signaler.

Il est temps de continuer la route, quelques kilomètres restent à parcourir principalement de la descente. Les deux voitures nous attendent sagement pour nous ramener d’abord au bar pour le verre de l’amitié et au naturoptère pour finir. Environ 16 km ont été parcouru dans un magnifique décor, c’est beau le midi nous sommes des privilégiés de randonner au milieu de cette nature sudiste.

Vivement la prochaine !

A.P